Le Pinot blanc d’Alsace

Histoire

C’est seulement à la suite du Congrès de Chalons, en 1896, que ce cépage a été distingué du Chardonnay. Il s’agit de la variété blanche du Pinot Noir observée en 1895 par Pulliat à Chassagne-Montrachet puis en 1896 par Durand à Nuits-Saint-Georges. Le Pinot Blanc et le cépage Auxerrois (Auxerrois de Laquenexy) sont fréquemment associés sous la même dénomination Pinot Blanc ou Pinot. Il sert très souvent à l’élaboration de vins de base pour le Crémant d’Alsace.

Dégustation

Œil

La robe est d’une couleur jaune pâle avec quelques reflets verts. Le vin est limpide et brillant.

Nez

Le nez est frais, discrètement fruité, avec des notes de pêche, de pomme et des pointes florales. Sans être exubérant, il exprime parfaitement les aromes primaires.

Bouche

Le Pinot Blanc est un vin qui s’ouvre vite. Agréable, tendre avec une acidité moyenne, il représente un juste milieu dans la gamme des vins d’Alsace.
Voyage sensoriel autour du Pinot Blanc.>
Accords mets-vins
Le Pinot Blanc est un vin d’entrée mais également de plat principal. Il s’accorde avec toutes les préparations simples, les poissons, les viandes blanches, les volailles, les plats à base d’oeufs (œufs cocotte, omelettes, quiches). Il est également le bienvenu avec les fromages doux (crème de gruyère, carré frais…).

Ampélographie

On distingue plusieurs variations de ce cépage : le pinot blanc vrai, le pinot blanc précoce et, en Alsace, le pinot blanc d’Alsace (ou gros pinot blanc) qui a été sélectionné par Oberlin.

Feuille

Vert foncé, entière, à trois ou à cinq lobes.

Grappe

Petite à moyenne, cylindrique, compacte

Baie

Petite sphérique, ou légèrement ovoïde

Dans les vignes

Le Pinot blanc est un cépage assez vigoureux, de production régulière, il convient aux sols profonds, assez chauds, pierreux ou non. Il présente une bonne résistance au froid.